Les plus belles grandes voies d'escalade en Corse


En terrain d'aventure ou en grandes voies équipées, la Corse recèle des joyaux d'escalade avec des paysages à couper le souffle. De la haute montagne au grandes voies au-dessus de l'eau, il y en a pour tous les goûts



Les plus belles grandes voies de Corse dans la région de Corte

Grandes voies d'escalade incontournables dans la vallée de la Restonica :
Symphonie d'automne
Acqua di Rocca
Candella di l'oro
Esmeralda

Grandes voies d'escalade incontournables dans la vallée du Tavignano :
Ombres et lumière
Le bonheur est dans le pré


 

Les plus belles grandes voies de Corse dans la région d'Ajaccio

Grandes voies d'escalade incontournables au Monte Gozzi :
La voie du CAF
Péché véniel
Carillon du desespoir
Léti

Les plus belles grandes voies de Corse dans la région de Porto

Grandes voies d'escalade incontournables dans la région de Porto :
Tangue au coeur de mes rêves
Enterre mon coeur

 

Les plus belles grandes voies de Corse dans la région du Niolu

Grandes voies incontournables de la vallée du Niolu :
La voie des Paras
Voie Finch
Ange Ethylique
Voie du nid d'aigle
Surella d'Irlanda

Les plus belles grandes voies de Corse dans la région de Corte

Grandes voies incontournables de la région d'Asco :
Petite colonne de Marcia
Voie de l'arche
Cheminée oblique 
Dièdre Audibert
Karlsruhe

Les plus belles grandes voies de Corse dans la région de Bavella

Grandes voies d'escalade incontournables à Bavella :
Arête de Zonza
Arête de Quenza
Capu Rossu
Resistenza
Eperon Bettembourg
Mimi
Jeff
Le dos de l'éléphant
Acqua in bocca
Le nouveau monde
Voie Périllat
Nirvana 
U Haddad

Qu'appelle-t-on une grande voie d'escalade?

Les falaises d'école d'escalade font, en général, une longueur de corde. L'enchainement de plusieurs longueurs vers le haut s'appelle communément grande voie. Il en existe de toutes les tailles : de deux longueurs à des faces dépassant les mille mètres comme au Yosemite. 
Elles se gravissent classiquement avec des cordes d'escalade en double pour gérer au mieux le tirage de corde dans les longueurs et également faciliter la descente en rappel.
Ces grandes voies d'escalade peuvent être gravies en libre (sans s'aider pour progresser d'équipements en place) ou en technique artificielle (en s'aidant de tous types de matériel mécanique )

Les particularités de l'escalade en grande voie en Corse

Les grandes voies d'escalade en Corse possèdent de nombreuses particularités. 
La géologie même de la Corse permet une escalade variée sur des roches diverses. De la rhyolite de la Paglia Orba au granite de Bavella, l'escalade se diversifie et l'escalade devient plus ou moins prisue.
Les marches d'approche qui peuvent être anecdotiques dans certains coins deviennent parfois des challenges de bravoure pour trouver le pied de la voie. Combien de récits d'ascension en Corse relatent-ils le désagréments de ne pas avoir trouver la voie et les grimpeurs rentrés frustrés?
L'équipement des grandes voies en Corse ne s'est jamais démocratisé. Cela reste très souvent du terrain d'aventure partiel ou total. Il existe finalement pas énormément de grandes voies clef ou seules les dégaines suffisent. L'avantage est que cette escalade est pleine de caractère et de cachet.
 

Combien y-a-t-il de grandes voies d'escalade en Corse ?

Il est difficile de donner un nombre précis du nombre de grandes voies d'escalade en Corse. Aucun topo d'escalade exhaustif n'a été créé à ce jour et ce travail relève des 12 travaux d'Hercule tant la tâche paraît complexe. 
Toutefois il existe vraisemblablement plus de mille voies en Corse. Il est d'ailleurs à noter qu'il n'est pas rare de trouver du matériel dans des endroits que l'on croyait vierge.
De nombreux ouvreurs du monde entier ont frotté leurs chaussures sur le rocher corse. Des frères Finch à Arnaud Petit en passant par Rolando Larcher, des pointures ont parcouru les grandes voies d'escalade de Corse.
La renommée des grandes voies d'escalade en Corse n'est plus à faire.

Où se trouvent les grandes voies d'escalade en Corse ?

Il existe de nombreux massifs où l'on trouve des grandes voies d'escalade en Corse.
Un des massifs d'escalade le plus fameux en Corse reste Bavella. Ce massif méridional culmine à 1900 mètres et offre un panel de grandes voies impressionnant. Sa faible altitude permet une escalade toute l'année en jouant avec les orientations. Les Aiguilles de Bavella font rêver des générations de grimpeurs épris d'escalade sauvage.
La côte Ouest de la Corse propose également des parois granitiques avec le Monte Gozzi qui domine le golfe d'Ajaccio et plus au Nord le Capu d'Ortu et les Cascioni. Ces deux dernières parois sont proches de Porto. La face Est du Capu d'Ortu fait partie des plus grandes parois d'escalade de Corse. Les plus grandes voies frisent les 500 mètres et l'escalade en fissures en escalade traditionnelle demandent une bonne expérience de la pose de protections.
Dans l'intérieur de la Corse, proche de Corte, il existe deux vallées où l'escalade en grandes voies est particulièrement développée : la Restonica et le Tavignano. L'escalade se pratique depuis de nombreuses années sur un caillou  d'une qualité irréprochable. 
Dans la vallée plus au Nord, le Niolu, on trouve un accès aux grandes voies de montagnes en Corse. La grande Barrière qui est la chaîne de montagne séparant le Niolu de la vallée d'Asco est un remparts naturels qui offrent de nombreuses escalades. D'Est en ouest vous trouverez : les aiguilles de Popolasca, le Monte Cintu et sa face Nord, la grande barrière, les Cinque Frati et enfin la Paglia Orba et le Capu Tafunatu
D'Asco, qui est sans aucun doute un des paysages les plus alpins, on trouve l'accès à de nombreuses parois. Des arêtes Nord de Punta Minuta, Capu Larghja, Capu Borba en passant par le Pic von Cube, le Stranciacone, Punta Missoghju et Capu di Marcia, on se trouve dans des ambiances sauvages et grandioses. Les mouflons sont bien souvent les seuls observateurs des grimpeurs amusés.
Encore au Nord et dominant la Balagne il y a le Cirque de Bonifatu. D'accès souvent long en terme de marche d'approche, ce massif offre des parois sauvages aux grimpeurs où Piéro Griscelli, guide et gardien du refuge de Carozzu, a traîné ses chaussons durant de nombreuses années.